vendredi 4 avril 2014

Le colis "Pique-nique" pour ma Bertille

Dernièrement, mon namoureuse Bertille et moi avons fait un échange de colis.
On discutait depuis pas mal de temps la miss et moi, et malgré que nous ayons respectivement déjà une NSP, on avait envie de se faire plaisir mutuellement.

Alors bon.
Mon namoureuse, c'est pas pour rien que je l'aime. Elle est talentueuse, généreuse, sympathique, ouverte et à l'écoute, et même si on s'est jamais vues en vrai, on a partagé pas mal de choses qu'on ne partage pas avec des inconnu.e.s d'habitude.

Un jour donc, Bertille me titille pour faire un échange. Vu ce qu'elle a déjà sorti comme envoi, tu t'étonnes que j'allais pas dire non. Bon, je dis ça, mais j'avais surtout envie de lui envoyer des bouts de moi. Pour la blague, on a fixé le thème de notre colis sur le "Pique-nique". La raison est simple, c'est lié à nos pseudos. Dinde pour Bertille, morue pour moi, on était faites pour s'entendre. Voici donc ce que je lui ai envoyé.
Attention, cet article est un pavé.

Comparé à la miss, je tambouille depuis peu de temps. J'ai éprouvé encore peu de recettes, et bien souvent quand je me lance dans l'une d'elles, c'est un premier test. J'ai donc mis l'accent sur d'autres choses pour l'épater et la gâter.

On était parties sur l'idée du pique-nique, et j'avais envie de lui faire des fondants à brûler, une recette très sympa que j'avais trouvée sur le blog de Beauty Hand-Made & conpagnie. J'avais acheté les mini-moules d'AZ en prévision les moules en forme de sapin collaient bien au pique-nique et je me suis mise au boulot. Et j'ai vite déchanté. J'avais envie d'avoir des fondants pour moi aussi, mais vu mon amour sans bornes pour les couleurs arc-en-ciel, j'avais décidé de faire différentes couleurs (et donc différents parfums). Evidemment, j'en ai foutu partout, et j'ai flingué mes moules. L'un en le plongeant dans de l'eau trop chaude pour le nettoyer, l'autre en le séchant avec un sèche-cheveux... Je suis un génie par moments.
De voir tous ces sapins de différentes couleurs, ça m'a inspiré une histoire : Le Petit Chaperon Rouge devant passer par des forêts de différentes couleurs, pour retrouver son amie et pique-niquer... Puis, au détour de discussions avec mon namoureuse, l'histoire s'est fortement modifiée, pour arriver à un conte chargé de symboliques personnelles.
J'ai donc écrit cette histoire, l'ai mise en page, et l'ai illustrée grâce à des photos de stock faites il y a quelques années avec un ami photographe.

Une photo de stock, c'est quoi ? Ce sont des photos prises dans le but de servir de base à des photomontages, des pubs, du remplissage de site, etc. Il existe même des banques de données de photos de stock. Par exemple, voici un échantillon du boulot que j'ai fait pour mon histoire :
Pour ceux qui se demandent ; oui, c'est moi le modèle. On est toujours bien servi par soi-même.

Une fois l'histoire écrite, mise en page et illustrée, je l'ai printée dans un magasin pro - histoire d'avoir un rendu qui claque. Résultat : un petit livret qui tue sa mère Arhh
Si tu veux le feuilleter virtuellement, j'ai mis un exemplaire à télécharger ici.

Question tambouilles, de fil en aiguille, je me suis dit que ce serait classe, au final, d'envoyer à ma belle le contenu du panier du Chaperon de l'histoire. J'ai donc agencé, calculé, modifié pour arriver à un résultat d'un côté virtuel, de l'autre matériel, qui soit identique. J'ai donc ajouté aux fondants à brûler :

- une "tarte aux petites myrtilles" trouvée sur le blog de Biotytips
- un "onguent magique", synergie pour lutter contre les douleurs névralgiques
- deux savons dont les recettes viennent de Bertille
- un bel échantillon de l'huile d'Argan Melchior & Balthazar, vu que ma belle en utilise pas mal
- un moule à glaçons en forme de poissons j'ai pris le même pour moi, on est soeurs de bac à glaçons maintenant
- la Kimmidoll de la générosité, parce qu'elle lui correspond bien et pi elle venait de sortir, j'étais donc sûre que Bertille ne l'aurait pas encore
- le livret du conte écrit pour elle
- et la cape du Chaperon, car sans la cape le panier n'était pas complètement empli de rêve...

Enfin, j'ai fignolé des étiquettes avec des photos du set de stock que je n'avais pas utilisées dans l'histoire mais que je trouvais sympa.

Voilà ! Si tu veux lire ses articles et voir des photos moins pourries que les miennes, tu peux aller voir ici et .
Et pour voir ce que j'ai reçu, c'est par ici !

4 commentaires:

  1. Rhoo ma belle, ça fait plaisir de relire tout ça et de se replonger dans ce superbe échange entre nous... Que de bonnes choses et en plus en prévision ! Je te bise bien fort et te remercie encore pour ce fantastique voyage dans ton univers !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil pour moi.. Ce fut un sacré échange !
      Merci pour les bises, et à très bientôt mon namoureuse :-)

      Supprimer
  2. Bonjour,
    Je suis re-tombée sur le colis que tu as échangé avec Bertille, mon commentaire n'a rien à voir avec les jolis produits que vous avez échangés, mais je me demandais quelle police tu avais utilisée pour les étiquettes, parce que je la trouve bien sympa^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Amélie,

      J'ai utilisé la Contribute -free que tu trouveras ici : http://www.dafont.com/contribute.font
      Et la Loved by the King : http://www.dafont.com/loved-by-the-king.font

      Toutes deux sont gratuites pour un usage personnel.
      Bon amusement ! :-)

      Supprimer