mercredi 28 novembre 2018

Savon intime pour "petite fille" - Mais qu'est-ce que c'est que cette merde ?!

Salut Poiscaille, j'espère que tu vas bien !

Ici c'est la routine, la flemme, le manque de temps aussi. Cela dit, même si j'arrive après la tempête, j'ai décidé de me fendre d'un article concernant les savons intimes "spécial petite fille" qui ont commencé à surgir. Si tu as déjà lu mon précédent article sur le nettoyage de la vulve, tu sauras que je suis pas pour le savon à cet endroit. Alors s'il s'agit de petites filles âgées de 2 ans comme disent les pubs, comment dire... ?
Mais reprenons depuis le début.

La vulve est un endroit très sensible, on le sait. Son équilibre peut être déstabilisé par un rien. Et lorsqu'on sait que la flore intime de la vulve des enfants n'est pas complètement formée, ça donne envie de les protéger de ces problèmes, évidemment.

En effet, durant l'enfance, la vulve est composée de petites lèvres et de grandes lèvres encore en croissance. Parfois, celles-ci ne protègent pas complètement la vulve et l'entrée du vagin des agressions extérieures. Pour ne rien arranger à la paranoïa, beaucoup de sources indiquent, par exemple, que "les vulvo-vaginites sont les infections gynécologiques les plus courantes chez 83 % des petites filles âgées entre 1 et 8 ans". La même source affirme que pour soigner le problème, un lavage à l'eau et au savon ne suffit pas, et qu'il est indispensable d'utiliser un produit adapté aux muqueuses des enfants.

J'ai trouvé pléthore de sources s'appuyant sur les mêmes constats et conseils que vous trouverez en fin d'article comme toujours. Mais est-ce vraiment indispensable ? Il est temps de couper dans le vif du sujet et de faire un tour de la question.
C'est parti mon kiki !




Internet te ment

Se laver, ça s'apprend, c'est certain. Mais encore faut-il trouver, connaître et enseigner de bonnes pratiques. Et de ce point de vue, il y a beaucoup (trop) de conseils et clichés trompeur sur l'hygiène de la vulve. Tout le monde s'en donne à cœur joie sur le sujet, que ce soient des personnes bien intentionnées genre comme moi quoi ou des marquetteux voulant revendre leur came. Il suffit de se pencher sur le site questions-intimes.fr pour avoir un aperçu des dégâts.

Questions-intimes a l'air d'un site d'information de base sur l'hygiène de la vulve. Il se propose d'aider les ceusses désireux-ses de s'informer sur le sujet : "Trouvez toutes les réponses à vos petits problèmes intimes" et répond de manière innocente non aux questions les plus fréquentes du tout venant. Hygiène de base, sécheresse intime, mauvaises odeurs, mycoses, et surtout comment remédier à ces problèmes sont autant de sujets abordés, avec de jolis dessins pour faire plus blog beauté random.


Tu vois le piège ? Source : https://www.questions-intimes.fr/conseils-dexpert/


Mais il n'échappera pas à l’œil averti que ce site n'est qu'une vitrine vantant les mérites des produits Hydralin, qui sont tous teeeellement bien avec que des avantages ! Y'a qu'à regarder la page consacrée au produit "spécial fillette" qui roxxe du poulet. Le site nous promet "Une texture mousse unique, douce et facile à rincer pour un meilleur respect de la zone intime de votre petite fille, un flacon pompe facile à utiliser, lextrait de lotus reconnu pour ses propriétés adoucissantes, un pH physiologique adapté à la toilette intime quotidienne. Dès 2 ans." Par contre, pour connaître le pH exact du produit, tu peux te brosser, évidemment.

Autre site, autres conseils, le Ligueur s'est fendu d'un article complet sur le sujet. Qu'en est-il chez lui ? Pas que du bon, visiblement. Entre deux listes de bons conseils, il préconise certains produits d'hygiène intime et l'utilisation quotidienne de lingettes en s'improvisant médecin. Classe.


Source : https://www.laligue.be/leligueur/articles/hygiene-intime-des-filles-attention-fragile-!#

Conclusion : les informations fiables et surtout désintéressées sont difficiles à trouver, et il est indispensable de trier le vrai du faux. C'est d'autant plus urgent au vu du marché de l'hygiène intime, qui cible de manière plus qu'insistante les enfants. Mais alors, me demanderas-tu, quelle est la marche à suivre ? Suis le guide, Poiscaille, on entre dans le vif du sujet.

Souci médical et mise en garde

Mais avant ça, il est de mon devoir d'insister sur un point important. Je ne suis pas médecin, ni gynécologue. Je suis juste une personne lambda qui trifouille Internet dans son salon. Les conseils que je donne, ce que j'écris dans ce billet, ne prend absolument pas en compte les diverses infections qu'on peut chopper, ni la manière de les soigner. Tout ce que je peux faire, c'est relayer la parole de personnes qui m'ont l'air qualifiées.

Il n'est pas de mon ressort de prodiguer des conseils médicaux, ici ou en commentaire. Seul un.e professionnel.le de la santé est apte à faire cela. Si tu as un souci, Poiscaille, j'ai juste un mot à te dire : consulte. En live, en prenant rendez-vous chez un.e gynéco en qui tu as confiance. Fais-toi un avis complet en consultant des pros différent.e.s si tu en ressens le besoin. Et évite doctissimo and co, tu vas juste chopper une paranoïa en plus de ta mycose.
Okay ?

Okay.

Alors passons à la suite.

Alors, comment bien laver une vulve (ou un pénis) au quotidien ?

Que que soit l'âge de la personne, un filet d'eau tiède et une main propre suffisent. On écarte délicatement les grandes lèvres et on frotte doucement du haut vers le bas, sans forcer. Ensuite on écarte les petites lèvres, et rebelote, on frotte de haut en bas jusqu'à l'entrée du vagin, sans y faire rentrer quoi que ce soit.
Pour le pénis, on décalotte doucement le gland, et on frotte autour avec une main propre, toujours sous un filet d'eau tiède.
Et c'est tout.



Un savon peut être utilisé dans la zone des partie génitales, comme l'aine. Pour le choisir, rien de plus simple : on prend un savon doux, sans parfum, adapté aux peaux sensibles.

Exit donc :

  • les savons dits "d'hygiène intime", ou tout autre savon
  • les lingettes, jetables ou non
  • le gant de toilette
  • les lavages trop fréquents (sauf accident, une fois par jour suffit amplement)
  • les douches vaginales (RIEN ne doit rentrer dans le vagin !)
  • l'utilisation de savon lors des menstrues

A bas les stéréotypes !

Eh oui, l'eau suffit. Les savons "intimes" n'existent que grâce à l'inventivité des marquetteux, qui ont décidé de propager des mensonges pour vendre leur came.

NON, une vulve n'a pas besoin de savon pour être propre.
NON, il n'y a pas de méthode différente à adopter pour les enfants, les adultes et les personnes enceintes ou ménopausées.
NON, une vulve n'a pas besoin de deux lavages par jour, ou plus. Cette zone n'est pas plus sale qu'une autre partie du corps.
NON, une vulve ne sent pas mauvais. Si c'est le cas, c'est un signe d'infection, va consulter !
NON, l'utilisation de protège-slip parfumé ne va pas t'aider à "sentir bon de la culotte". Au mieux, c'est inefficace, au pire, tu fais se côtoyer des produits chimiques chelous et ta vulve. Ambiance.
NON, les douches vaginales ne sont pas utiles. Le vagin possède son propre système de nettoyage. Y ajouter du savon ou autre chose, c'est le moyen le plus sûr pour déstabiliser tout son équilibre, et donc de chopper une infection.
NON, un savon ne peut pas "resserrer" ton vagin. Ni du jus de citron. Ni rien du tout. C'est une légende urbaine.

Mais alors, un savon "intime" est utile en cas de problème médical ?

Selon la Docteure Phryné Coutant-Foulc, dermatologue spécialisée dans les pathologies de la vulve, le savon "intime" est un pur produit marketing, qui créée un besoin inexistant. En cas de vulvite ou de vaginite (qui arrivent plus fréquemment chez les enfants), un savon pour le corps adapté aux peaux fragiles est suffisant.

Tu peux donc recycler ton savon intime pour laver la litière de tes chats, te laver les mains ou faire la vaisselle. Et éviter d'en racheter une fois le pot vide. Sauve ta vulve, sauve ton porte-monnaie, et enlève de ta tête les stéréotypes culpabilisants ciblant les vulves. Cela dit, encore une fois, n'hésite pas à consulter. La santé c'est important.

Mais si tu n'es pas convaincu.e, Poiscaille, voici les Inci de quelques produits soit-disant "indiqués pour le nettoyage intime".

Compos compos

Comme d'habitude, pour comprendre l'Inci et le code couleur dans mes articles, tu peux trouver les détails ici.


  • Hydralin Fillette

INCI : Introuvable sur leur site. pH inconnu.
Aqua, Sodium Cocoamphoacetate, Sodium Cocoyl Apple Amino Acids, Panthenol, PEG-7 Glyceryl Cocoate, Polysorbate 20, Citric Acid, Nelumbo Nucifera Root Extract, Glycine, Lactic Acid, Phospholipids, Glycine Soya Oil, Glycolipids, Glycine Soja Sterols, Parfum, Disodium EDTA.

Conclusion : Tu t'en doutes, je recommande pas ce produit. Malgré son tensioactif doux, ce produit est polluant, potentiellement irritant, et contient un parfum indéterminé. Y'a mieux à trouver pour une vulve.

  • Saugella Girl 

INCI : Introuvable sur leur site. pH inconnu.
Aqua, Magnesium Laureth Sulfate, Propylene Glycol, Cocamidopropyl Betaine, Sodium Cocoyl Glutamate, Disodium Cocoyl Glutamate, Avena Sativa Kernel Extract, Hydrolyzed Oat Protein, Potassium Palmitoyl Hydrolyzed Oat Protein, Sodium Dilaureth-7 Citrate, Sodium Cocoamphoacetate, Calendula Officinalis Flower Extract, Disodium EDTA, Malva Sylvestris Leaf Extract, Hydrolyzed Rice Bran Protein, PEG-120 Methylglucose Dioleate, Lactic Acid, Sodium Benzoate, PhenoxyethanolPotassium Sorbate, Parfum, CI 16185.

Conclusion : Ce produit, c'est la fête aux tensioactifs irritants, composants polluants, avec en touche finale un colorant azoïque. A fuir donc.

  • Saforelle Miss 2 ans

INCI : Introuvable sur leur site. pH inconnu.
Aqua, Sodium CocoamphoacetateGlycerinLauryl Glucoside, PropanediolSodium Cocoyl Glutamate, Sodium Lauryl Glucose Carboxylate, Coco-GlucosideGlyceryl OleateParfum, PEG/PPG-120/10 Trimethylolpropane TrioleateLaureth-2Chlorphenesin, Isopropyl AlcoholAllantoinDisodium EDTA, Althaea Officinalis Root ExtractCitric Acid, Arctium Lappa Root ExtractMethylisothiazolinoneSodium Benzoate, Potassium SorbateTocopherol, Hydrogenated Palm Glycerides CitrateSodium Hydroxide.

Conclusion : Ce produit est tellement un bon exemple de bonne volonté foirée. Après une suite de différents tensioactifs doux, on tombe sur le Chlorphenesin, un conservateur très mauvais, au même titre que la Methylisothiazolinone ! Les "extraits naturels" (mais non bio attention) de bardane et de guimauve sont sous-dosés, autant dire que leurs effets seront minimes. Bref, à fuir !


  • Saforelle Miss Lingette intimes 2 ans

INCI : Introuvable sur leur site. pH inconnu.
Aqua, Pentylene Glycol, Cocamidopropyl PG-Dimonium Chloride Phosphate, Olus Oil, Glycerin, Lauryl Glucoside, Polyglyceryl-2 Dipolyhydroxystearate, Sodium Benzoate, PCA Ethyl Cocoyl Arginate, Parfum, Sodium Chloride, Glyceryl Oleate, Dicaprylyl Carbonate, Arctium Lappa Root Extract, Althea Officinalis Root Extract, Citric Acid, Potassium Sorbate.

Conclusion : De l'eau, suivie d'un humectant moyen et.. d'une substance pour cheveux cheloue. Les "extraits naturels" de bardane et de guimauve sont tellement sous-dosés qu'on peut se demander si ça vaut la peine de relever leur présence. Etant donné que l'utilisation de lingettes provoque souvent un assèchement des muqueuses, autant éviter.


  • Corine de Farme Gel intime Fille

Ce qu'en dit la marque : "Le Gel intime Fille est spécialement conçu pour la toilette intime quotidienne dès 3 ans. Sa formule extra-douce, enrichie en extraits de Calendula reconnu pour ses vertus apaisantes et en Glycérine végétale aux propriétés hydratantes, est parfaitement adaptée pour nettoyer, apaiser les sensations d’inconfort et hydrater au quotidien cette zone fragile."

INCI : Trouvable sur leur site. pH inconnu.
Aqua, Sodium Laureth Sulfate, Sodium Chloride, Glycerin, Disodium Cocoamphodiacetate, Disodium Laureth Sulfosuccinate, PEG-200 Hydrogenated Glyceryl Palmate, Lactic Acid, Styrene/Acrylates Copolymer, Sodium Benzoate, PEG-7 Glyceryl Cocoate, Allantoin, Citric Acid, Potassium Sorbate, Parfum, Sodium Hydroxide, Sodium Lauryl Sulfate, Calendula Officinalis Flower Extract, Sorbic Acid.


Conclusion : Mélange de tensioactifs doux et irritants, composants polluants, et un extrait de calendula en avant-dernière position (donc sous-dosé à mort). Faut croire que la glycérine est moins chère que l'extrait de calendula. "Formule enrichie", comment ils osent ? Allez vous faire cuire le cul, non mais ! Pas grand chose à sauver ici.



Voilà, avec tout ça tu devrais avoir une idée sur ce qui est le mieux pour tes parties génitales et celles de tes enfants. Je te recommande également le visionnage de cette vidéo très bien faite, par Clemity Jane, concernant l'hygiène intime, ainsi que la lecture de la BD de Klaire fait GRRR, qui s'est fendue d'une petite gueulante bien chouette.

Si tu hésites encore devant les rayons de produits proposés en magasin, tu peux également utiliser une chouette appli : CompoScan. Grâce à elle, tu auras un aperçu direct de ce que tu as dans les mains - et d'acheter ou non en conséquence.
A toi le pouvoir, Poiscaille !


Pour aller plus loin (attention, la plupart des liens versent dans le cissexisme) :

https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/01443615.2017.1395398?src=recsys (EN)

6 commentaires:

  1. bel article ! c'est d'ailleurs comme les petits garçons. Franchement pas besoin d'autre chose que de l'eau...mon fils a une peau ultra fine comme moi et hyper sensible...Voyant la réaction qu'il faisait au liniment à 1 mois, une pédiatre nous a conseillé de n'utiliser que de l'eau en dehors des bains. et impec... mais de nos jours si on ne met pas de "nettoyant"les gens croient que c dégueu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les clichés en matière de propreté ont la vie dure malheureusement... Petit à petit, on s'en défait, mais ce n'est clairement pas grâce à la pub et autres méconnaissances !
      Il est temps de prêcher la "bonne parole" :D

      Merci pour ton message elisamarnet !

      Supprimer
  2. Mon dernier flacon (acheté sur conseil du médecin pour cause de mycose récidivante et utilisé deux fois tellement ça arrangeait le problème) à terminé comme produit à lessive (et ça marche impecc pour le linge)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Ma-L,

      J'imagine que si tu as recyclé ton savon, c'est que le problème est terminé... En tout cas je te le souhaite ! On ne joue pas avec la santé, et parfois faut ce qu'il faut :-)

      Je note pour la lessive, merci pour ton commentaire !

      Supprimer
  3. Ah ! Je suis tombée sur ton article sur le nettoyage de la vulve et du vagin et je voulais écrire un commentaire en parlant des nettoyants intimes pour petites filles, et voilà que je tombe sur cet article également !
    Ces nettoyants sont vendus dans la pharmacie où je travaille, je les ai mis en rayon le plus loin possible de la vue des potentiels acheteurs, ça me dépasse de vouloir tout aseptiser comme ça. Je me permets de garder ton article sous le coude et de le montrer aux papas et mamans susceptibles d’acheter ce genre de produits pour leurs petites filles, histoire de les en dissuader... merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super idée, bravo et merci à toi ! J'espère que cette initiative ne t'apportera pas d'ennuis.
      En attendant, merci pour ton partage !

      Supprimer