lundi 18 août 2014

Huile Anti-moustique Home made

Salut les huiles !

Le temps n'y met pas vraiment du sien, mais on est toujours en été, que je sache. Et qui dit été dit chaleur ! Dit soleil ! Plage ! Mer ! Eau ! Etang ! Flaque ! Reflet !! Lumière !! Ombre !!! Nuit !!!1!

Ahem.

Chaque année c'est pareil ; je m'emballe pour l'été, j'attends la lumière avec impatience, puis la chaleur me tombe dessus et je transpire nuit et jour... Je ne sais pas si c'est à cause de la transpi que les moustiques arrivent, mais une chose est sûre : quand on laisse la fenêtre de notre chambre ouverte en été, deux fois sur trois, les piqûres, c'est pour ma gueule. Et j'en ai eu marre.

Je te propose donc ici non pas une, mais DEUX recettes d'huile Anti-moustique à tartiner sur le corps qui ont fait leurs preuves ! J'avais fait la première en urgence avant de partir faire des rituels vaudous en buvant du rhum avec une bande de pirates cherche pas, Avatar c'est plus fort que toi ! et j'ai amélioré la recette pour ma NSP, qui m'a fait un retour positif.

Recette #1 pour 200 ml

Huile essentielle Géranium rosat - 25 gouttes
Huile essentielle Eucalyptus Globulus  Citronné - 25 gouttes
Huile essentielle Niaouli - 20 gouttes
Huile essentielle Orange - 8 gouttes  facultatif
Tocopherol - 1 goutte
Huile végétale Amandes douces - 50 ml
Huile végétale Macadamia - terminer de remplir le flacon

Je n'avais plus assez d'Amandes douces dans mon placard, du coup j'ai coupé avec la Macadamia. Evidemment, il est possible de n'utiliser que l'une de ces deux huiles.
J'ai aussi ajouté l'Orange pour l'odeur. Attention, cette huile essentielle est photosensibilisante, donc badigeonne-toi quand le soleil est couché.

Cette huile est très efficace pour repousser les insectes carnivores. Un soir, je regardais bêtement la télé, et mes jambes étaient découvertes. Ça n'a pas raté, j'ai été piquée, genre foutrement bien ; le lendemain je me grattais comme une malheureuse.
Je me suis donc badigeonnée avec attention avant d'aller dormir. Le lendemain, je n'avais plus ni gratouilles, ni chatouilles, ni marques. Bluffant !

Recette #2 pour 200 ml

Huile essentielle Géranium rosat - 15 gouttes
Huile essentielle Clou de Girofle - 25 gouttes
Huile essentielle Lavandin Super - 25 gouttes
Tocopherol - 1 goutte
Huile végétale Macadamia - terminer de remplir le flacon

Je l'ai envoyée à ma NSP, qui m'a dit être fort contente du résultat - je suis contente !

Voilà, avec ça tu devrais être parée pour contrer ces vils suceurs de sang...
N'hésite pas à donner un retour en commentaire si tu t'en fais une !

A bientôt poiscaille !

16 commentaires:

  1. Bonjour,

    Merci pour la recette.

    Cet été, je n'ai pas été très embêtée par les moustiques mais c'est une recette que je n'hésiterai pas à tester si besoin. J'avais déjà testé les huiles essentielles contre ces sales bêtes mais jamais une synergie comportant autant d'HE. C'est peut-être le secret d'un meilleur résultat? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Audrey,

      Concernant la première recette, je te recommande, comme le dit Mélusine, de prendre de l'Eucalyptus citronné plutôt que le Globulus (j'en avais pas sous la main alors). Aussi, l'He d'Orange a été rajoutée parce que j'adore l'odeur, mais elle est dispensable.

      Bien à toi ! :-)

      Supprimer
    2. Merci pour cette précision, c'est noté :)

      Supprimer
  2. Et moi qui rapplique à coui... rebattues, persuadée que tu as enfin LA solution !
    Des clous oui... j'veux pas me badigeonner la nuit, je veux un truc à mettre dans les pièces parce que cette ville est infestée de moustiques 9 mois sur 12, qu'on dort la fenêtre toujours ouverte, et que j'en ai marre de passer des nuits de daube à cause de leurs sifflements aux oreilles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lydoue,

      Tu peux faire des diffusions d'He d'Eucalyptus citronné. Une amie le fait, et m'a dit que c'était très efficace :-)

      Supprimer
    2. J'ai donné mon HE d'eucalyptus citronné à mon kiné... ça sent la citronnelle... je déteste ! :-/

      Supprimer
    3. Essaie le Géranium Rosat alors, ou bien le Clou de Girofle..

      Supprimer
  3. Coucou!
    Alors, Géranium oui, évidemment car en plus d'éloigner ces engeances il a des propriétés toniques, astringentes, anti-inflammatoires et antalgiques sur la peau, du coup on peut l'utiliser après avoir été piqué aussi,
    par contre tu y gagneras vraiment en remplaçant l'eucalyptus globulus par de l'eucalyptus citronné; le globulus non seulement n'est pas anti-moustiques, mais en plus n'a aucun intérêt dermato, tandis que le citronné (qui coûte le même prix mais sent plutôt ... le citron ;) est non seulement reconnu comme anti-moustique plus efficace que la citronnelle mais a une grande action anti-inflammatoire (calmante donc) autant pour la peau que pour les muscles et les tendons (et il n'est pas photosensibilisant)

    Quand aux huiles à utiliser comme base, il y a 2 écoles: celles qui choisissent une huile "fine" (très pénétrante donc) pour ne pas coller, comme pépin de raisin (considérée comme l'huile sèche végétale) ou sésame (non grillé ;), noisette... (celles-ci ayant l'avantage de se trouver aux rayons alimentaires donc bcp moins chères)
    Ou l'école qui conseille une huile plus épaisse qui créera un "barrage" supplémentaire au moustiques (l'huile d'olives bio de nos cuisines est parfaite pour ça, par ex!)
    Et même, on peut carrément faire une barrière encore plus efficace en mélangeant les he à un beurre (ou a une chantilly) de karité ou un mélange karité-cacao + un peu d'hv au choix (le karité-cacao est moins collant, et le beurre de cacao brut a des propriétés anti-oxydantes, apaisantes et amincissantes remarquables, en plus de nourrir la peau, alors autant en profiter! ;)

    Et btw, le tocophérol - vit E donc - n'est nécessaire que dans les hv sensibles et/ou qui en contiennent très peu! C'est AZ qui en met dans toutes ses recettes pour... En faire acheter tt simplement ;)

    Enfin, Marc Ivo conseille d'ajouter un fixateur d'odeur aux formules anti-moustiques, comme les he de patchouli (ou de vétiver aussi je crois?) sinon, d'après lui, l'action répulsive est moins longue (perso j'ai compté 1gte de patchouli pour 10 gtes d'autres he)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mélu, toujours au poste ! :-)

      Concernant l'utilisation du Géranium, je crois qu'il s'impose, effectivement ! Concernant l'Eucalyptus, je n'avais le citronné sous la main, malheur... Du coup j'avais remplacé par le Globulus, mais je n'aurais pas dû. Dommage.

      Pour l'huile végétale en support, perso j'aime bien l'Amande douce ou la Macadamia, qui nourrissent ma peau en même temps - et elle en a bien besoin, la pauvre est complètement sèche...

      Le Tocopherol, je l'avais aussi rajouté dans le doute. Perso, pour une goutte, je ne chipotais pas trop. Mais vu tes connaissances, je vais t'écouter et l'utiliser plus parcimonieusement !

      Enfin, rajouter Vétivier ou Patchouli, pourquoi pas ! Perso, je n'ai pas encore eu besoin de remettre de l'huile, mais ça peut en tenter certain.e.s.

      Merci énormément pour tes commentaires construits et enrichissants !! T'es une tueuse :-)

      Supprimer
    2. Avec plaisir, dis ;)
      Alors perso je déteste amandes douce (qui est super-épaisse je trouve... et comédogène, donc j'oublie) et macadamia, miam (j'en met même sur ma face, elle est très fine en plus!)
      Mais la noisette, le sésame et l'olive sont très nourrissantes aussi, sais-tu! (va voir les fiches AZ... ;)

      Supprimer
    3. L'avantage de l'Amande douce, c'est qu'elle calme les démangeaisons, elle hydrate et apaise, tout en adoucissant la peau.

      La Macadamia, elle, hydrate, adoucit, nourrit et protège, mais surtout elle pénètre très vite la peau (elle est fort utilisée pour tout ce qui est massages, etc).

      J'avais déjà essayé l'Olive mais je la trouve trop grasse et pas assez pénétrante. J'essaierai la Noisette ou le Sésame la prochaine fois ! :-)

      Supprimer
  4. Ha, j'ai oublié ;) ... Le calmeur de piqûres le plus efficace et radical c'est... Du vinaigre pur! (l'odeur part en séchant)

    Et pour Lydoue, soit tu mets des moustiquaires à tes fenêtres (je sais, c'est beurk, et puis ça se troue, et puis y'en a quand même qui passent) soit tu achètes les plaquettes type baygon qui se mettent dans les prises (sans savoir ce que tu inhales comme merde mais c'est très efficace) soit tu t'intoxiques non moins efficacement en brûlant un max d'encens, soit enfin, t'offres un bon diffuseur d'he et tu cherches des recettes anti-moustiques à diffuser (en sachant qu'on le fait fonctionner entre 10 min et 30 suivant les he, et qu'il faut donc le faire régulièrement tout au long de la soirée)
    Y'a aussi moyen d'élever des grenouilles, des araignées ou des tas d'oiseaux qui bouffent les moustiques ;) et partir à la chasse aux eaux stagnantes autour de chez soi (c'est là qu'elles pondent)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la moustiquaire et la diffusion, attention aux chats ! La moustiquaire parce qu'ils finissent par la défoncer si un malheureux insecte s'y perd, la diffusion parce qu'un chat ne synthétise pas les He comme un être humain.

      On a encore des plaquettes de Bagyon à la maison, c'est très efficace effectivement. Ça me fait du mal de les jeter, mais mon huile est une tellement belle alternative que je pense que je vais donner les plaquettes ! :-)

      Bonne chasse Lydoue !

      Supprimer
  5. Merci pour la recette
    J'ai essayé plein d'anti moustique et ceux d'un site que j'ai trouvé aussi

    http://www.produit-anti-moustique.fr/

    C'est plutot pas mal

    RépondreSupprimer